alonefacebookgeogrouplinkedinphoneinstagramtwitter

Createur de formations
sur-mesure

9 rue des charmilles
35510 Cesson-Sévigné

02 30 21 02 38

Nous contacter
M’inscrire à une formation

Article : le futur de la formation

Le futur de la formation

Le futur de la formation : programme gouvernemental pour la formation

Depuis son arrivée à l’Elysée le 14 Mai 2017, le président Macron a su s’occuper avec la pléthore de projets avec lesquels il avait décroché son poste. Mais il ne faut pas oublier que son programme mettait une emphase toute particulière sur la formation professionnelle, surtout chez les jeunes et les chômeurs (et bien malheureusement, souvent les deux). Dans cet article, nous vous proposons d’étudier les vues du président par rapport à la formation en France, et les différents projets qu’il compte initier au cours de son mandat.

 

 

 

Notez cependant qu’aucune des mesures décrites dans cet article n’a été mise en place, et que ce ne sont des propositions gouvernementales, sujettes à changement. Nous ne discuterons ici que d’un futur potentiel.

 

Les objectifs du président

Emmanuel Macron estime que la formation professionnelle n’est « pas à la hauteur des enjeux de notre temps et des attentes des citoyens ». Une réforme est nécessaire à ses yeux, il compte mener une série de changements pour donner plus de chances aux personnel non formé ou aux chômeurs.

 

Son but est de donner plus de visibilité aux différentes formations possible tout au long de la vie de chacun, et de la mettre au cœur de l’insertion professionnelle. Il cherche pour cela à simplifier les systèmes déjà existant et établir des outils simples et ergonomiques.


Enfin, le président part d’une logique évolutive. Il considère que certains secteurs sont amenés à changer, fusionner, se développer ou être détruit, et qu’il est impératifs aux salariés de suivre ces transformations grâce à des formations.

Un accompagnement personnalisé pour chacun à vie.

Avec le Compte Personnel d’Activité (CPA) et le Compte Personnel de Formation (CPF) en fer de lance, le gouvernement propose continuer la transformation des droits à la formation en donnant plus de pouvoir à l’individu. Le but est de créer un programme de suivi à très long terme, idéalement tout le long de la vie. Ces droits deviendront vraiment individuels, et ne pourront être contrôlés que par la personne concernée, sans passer par un intermédiaire (anciennement les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) ou l’entreprise).

 

La mise en place du CPA en 2017 est la continuation de cette pensée : ce portail donne beaucoup d’outils à tous les jeunes actifs afin de les aider à trouver leur formation et leur orientation professionnelle.

Vous pourrez en savoir plus sur le CPF ici ou sur le CPA dans notre livret blanc ici

 

Des changements pour le CPF

Le programme d’Emmanuel Macron souhaiterait modifier le CPF pour correspondre plus à sa vision de logique de marché : le compte ne serait plus crédité en heure, mais en points. Le changement ne serait pas uniquement une question de forme, mais ces points correspondraient à des crédits en euros bien réels, permettant ainsi de négocier les tarifs des formations et d’être plus flexibles que des simples heures. Il permettrait également une meilleure rémunération des organismes de formations qui seraient payés en retour de leurs services.

 

Un remaniement des finances

Les organismes prenant en charge le coût des formations risquent de changer. Bien que la décision finale n’ait pas encore été prise, la Caisse des dépôts pourrait bien prendre en charge le remboursement des centres de formations tandis que les Union de Recouvrement des Cotisations de Sécurité Sociale et d'Allocations Familiales (URSAAFS) pourraient remplacer les OPCA. Ces derniers n’auraient donc plus leur mot à dire et perdraient leur rôle d’intermédiaire.

 

Pour les entreprises

La cotisation à la formation demandée aux entreprise va également augmenter. Alors qu’on ne leur demande que 0,2% de leur masse salariale pour le moment, ce chiffre pourrait être décuplé pour atteindre les 1%, tout cela encore dans le but de pouvoir financer ces nouveaux coûts.

Le programme de « En Marche ! » souhaite également faire en sorte que les sommes récoltées via la taxe d’apprentissage soient uniquement destinées à des actions d’apprentissage. Pour le moment, une part d’entre elle est reversée aux entreprises et utilisée pour financer des formations hors-apprentissage dans des établissements de leur choix.

 

Un plus large éventail de formations

La liste des formations éligibles des programmes de prise en charge, comme dans le cas du CPF ou du Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (CPPP), va probablement être élargie. Elle ne concernerait plus seulement les formations certifiantes, et s’ouvrirait à des formations moins complexes et plus pratiques. Le but ici est de venir en aide aux employés moins qualifiés et leur donner des apprentissages plus concrets pour leur occupation (opérer une machine, un système électrique, savoir communiquer, etc).

 

Des labels pour une preuve de qualité

Le plan présidentiel compte mettre une emphase particulière sur l’utilisation de labels. En revoyant et en renforçant la signification de ces derniers, il est prévu de leur donner un poids convainquant et de faire en sorte que leur présence soit un gage de confiance et de qualité. Idéalement, chaque nouvelle formation du CPF devra être contrôlée et régulée grâce à ces labels afin d’assurer leur adéquation au système.

 

Plus de formation dès le lycée

Afin de répondre au problème croissant d’étudiants mal formés à leur futur travail, on prévoit également de mettre en place plus de dispositifs d’orientation et de professionnalisation dès la fin du collège. Le but est de rapprocher les universités et lycées généraux des professionnels en implémentant plus de possibilités de faire de l’alternance et des filières d’apprentissage pour des formations plus qualifiées et les plus qualifiantes.

 

L’objectif est de donner des expériences concrètes à toute les filières et non plus simplement à celles techniques et manuelles, de permettre aux élèves de mieux s’intégrer à l’environnement professionnel futur et de pouvoir se réorienter en fonction de ce qu’ils tirent de leur alternance.

 

Des aides pour lancer le système

De manière à financer le départ de ce programme et de faire un geste pour aider les personnes sans emploi, le gouvernement compte débloquer un fond de 15 milliard de dollar. Il a pour but d’aider 1 million de jeune sans qualification et 1 million de demandeurs d’emploi à accéder à un poste rapidement. Cela passera par la prise en charge de formations et à une augmentation de la Garantie jeunes.

 

Un futur tourné vers le développement

En conclusion, le plan du président gravite beaucoup autour d’un principe : la formation continuelle, tout au long de sa vie. Le projet de formation commencera à se construire dès la fin du collège, et on met l’individu au cœur de son propre parcours : il est maître de ses choix et de la direction qu’il prend.


De nouveaux outils comme le CPA sont déjà mis en place, et si les projets du président portent leur fruit, nous verrons prochainement de nouveaux services et initiatives arriver pour compléter l’offre de formation. Les entreprises devront verser une plus grosse partie pour financer cette Le processus a pour objectif de devenir le plus transparent possible, de manière à ce qu’aucun français n’ignore les avantages auquel il a droit.

 

Nous nous dirigeons dans un monde professionnel où la connaissance et le savoir-faire s’apprennent avec des outils efficaces et où il est de plus en plus facile et important de se former.

 

Nos formations à venir

Mieux gérer son stress

26 nov. 2018

Mieux gérer son stress

Venez découvrir notre formation Inter-Entreprises "Gestion du stress" de 2 jours. Session : 26 et 27 Novembre

En savoir plus

Excel - Perfectionnement

12 nov. 2018

Excel - Perfectionnement

Venez découvrir notre formation "Excel - Perfectionnement" sur 2 jours. Session (2018) : 12-13 Novembre

En savoir plus

Excel - Initiation

15 oct. 2018

Excel - Initiation

Venez découvrir notre formation "Excel - Initiation" sur 2 jours Session (2018) : 15-16 Octobre

En savoir plus

Tuteur : manager un-e salarié-e en alternance

27 sept. 2018

Tuteur : manager un-e salarié-e en alternance

Venez découvrir notre formation "Tuteur : manager un-e salarié-e en alternance" sur 1 jour Sessions (2018) : 27 Septembre | 1...

En savoir plus

Gagner du temps en s'organisant mieux

27 sept. 2018

Gagner du temps en s'organisant mieux

Venez découvrir notre formation "Gagner du temps en s'organisant mieux" sur 2 jours. Session : 27 et 28 Septembre

En savoir plus

Toutes nos formations